infoPartage

1

29.03

2021

Trisomie 21 et vaccination contre la covid-19

Information de l’OFSP du 16.03.2021

NOUVEAU : Les personnes atteintes de trisomie 21 font-elles partie des personnes vulnérables ?

Oui. La trisomie 21 fait partie des maladies qui présentent un risque élevé d’évolution grave du COVID-19. Cependant, cela s’applique exclusivement pour les adultes (à partir de 18 ans). Selon la stratégie vaccinale et les recommandations actuelles, les adultes atteints de trisomie 21 font partie du groupe de priorité 1.

[lien]

Vivement recommandée pour l’ensemble de la population, la vaccination contre la covid-19 est disponible et accessible selon un ordre de priorités établi par les autorités sanitaires. Elle présente bien moins de risques qu’une infection due au coronavirus, en particulier pour les personnes vulnérables.

 

Les personnes de plus de 18 ans ayant une trisomie 21 sont désormais prioritaires pour recevoir cette vaccination. Il convient cependant de se renseigner préalablement sur les modalités générales et la situation singulière de chacun-e, notamment auprès de son médecin traitant.

Certaines co-morbidités, comme l’obésité ou une pathologie cardiaque, fréquemment présentes chez les personnes ayant une trisomie 21, de même qu’une immunodéficience avérée ou présumée ainsi que des critères d’âge (dès 40 ans en raison des aspects de vieillissement précoce) sont identifiés comme des facteurs de haut risque de complications graves liées à la covid-19.

De plus, les conclusions de certaines études montreraient chez elles une plus grande vulnérabilité en-dehors des critères habituels d’âge et de co-morbidités déjà connus. Si ces conclusions ne sont pour l’heure pas définitives, elles sont néanmoins alarmantes et invitent les personnes qui souhaitent se faire vacciner à prendre un rendez-vous le plus rapidement possible. Dans tous les cas, les personnes ayant une trisomie 21 peuvent faire prévaloir ce statut de personne à haut risque et devraient envisager sans tarder d’en parler avec leur médecin traitant.

 

L’entourage des personnes à risque doit se renseigner sur les possibilités de se faire vacciner rapidement.

L’Office fédéral de la santé publique OFSP présente de larges explications sur le site de la Confédération suisse: https://ofsp-coronavirus.ch/vaccination/

 

Informations pour les adultes atteints d’une maladie chronique et les personnes à partir de 65 ans [lien].

 

Pour rappel, la vaccination n’exclue pour l’heure encore aucunement le respect strict des règles d’hygiène et de conduite préconisées pour lutter contre la pandémie de covid-19! [lien]

 

Les informations sur la vaccination, l’éligibilité et l’inscription dépendent des cantons.

BE : informations

personnes à haut risque

FR : informations

personnes à haut risque

GE : informations

attestation de priorité

JU : informations

éligibilité

NE : informations

haut risque -> annoncé par le médecin traitant

VD : informations

éligibilité et inscription

VS : informations

éligibilité et inscription -> auprès du médecin traitant

Covid-19 : 10 fois plus mortel avec une trisomie 21en cas de complcations... 

La HAS, Haute Autorité de Santé (France) mentionne que, selon les données scientifiques les plus récentes, les personnes ayant une trisomie 21 présentent un risque de décès 10 fois supérieur par rapport à l’ensemble de la population en cas d’infection au SRAS-Cov-2, ainsi qu’une incidence 4 fois supérieure d’hospitalisations. Sachant également, selon un rapport mondial de l’OMS sur le handicap, qu’elles sont deux fois plus nombreuses de manière générale à ne pas recevoir les soins hospitaliers nécessaires, le chiffre des hospitalisations corrobore celui des décès. 

En résumé, les personnes ayant une trisomie 21 encourent jusqu’à 10 fois plus de risques de complications graves et mortelles que la moyenne. D’autre part, à partir  de 40 ans, elles ont les mêmes complications que les personnes sans trisomie 21 de plus de 80 ans.

Ces données ont incité le gouvernement français à inscrire les personnes adultes ayant une trisomie 21 dans le groupe hautement prioritaire pour la vaccination dès l’ouverture de la campagne en janvier déjà. 

 

Liens

Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapée (France) communiqué du 14.01.2021

https://handicap.gouv.fr/presse/communiques-de-presse/article/acceleration-de-la-campagne-de-vaccination-nationale-covid-19-en-faveur-des

OMS, rapport mondial sur le handicap 2011

https://apps.who.int/iris/handle/10665/44791

Déclaration deT21RS concernant la vaccination des personnes atteintes du syndrome de Down pendant la pandémie de COVID-19

https://trisomie21-france.org/wp-content/uploads/2020/12/info-complementaires-non-FALC.pdf