infoPartage

9
05.12
2022

Les personnes porteuses de trisomie 21

présentent souvent diverses maladies chroniques associées

qui les rendent plus vulnérables au COVID-19,

ceci plus particulièrement encore dans le contexte d'un assouplissement des mesures de protection.

conséquences | vaccination

Trisomie 21 et  COVID-19

Adultes T21  ≥16 ans

 

Certaines co-morbidités, comme l’obésité ou une pathologie cardiaque, fréquemment présentes chez les personnes ayant une trisomie 21, de même qu’une immunodéficience avérée ou présumée ainsi que des critères d’âge (dès 40 ans en raison des aspects de vieillissement précoce) sont identifiés comme des facteurs de haut risque de complications graves liées au COVID-19.

De plus, les conclusions de certaines études montreraient chez elles une plus grande vulnérabilité en-dehors des critères habituels d’âge et de co-morbidités déjà connus, avec notamment une mortalité significativement plus élevée en cas de complications.

Lien utile [T21 Research Society]

Enfants T21 <16 ans

 

Une récente étude médicale [Journal of Clinical Medicine, Octobre 2021] basée sur 328 enfants avec trisomie 21 de moins de 1an jusqu’à plus de 18 ans montre que les enfants avec trisomie 21 et infectés par le COVID-19 ont eu plus de complications respiratoires, de fièvre et de complications médicales sévères que les enfants sans trisomie 21. De ceux avec la trisomie 21, 37% ont eu une pneumonie alors que 11% des enfants non trisomiques; 17% des enfants avec trisomie 21 ont eu une insuffisance rénale et 3% des enfants non trisomiques. La mortalité était globalement faible, mais néanmoins plus élevée pour les enfants trisomiques hospitalisés (5%) que pour les enfants sans trisomie hospitalisés (0.5%).

​De plus, les conclusions de certaines autres études montreraient chez les petits avec trisomie 21 une plus grande vulnérabilité en-dehors des critères habituels d’âge et de comorbidités déjà connus, avec notamment une mortalité significativement plus élevée en cas de complications.

Conséquence en cas de COVID-19

 

Enfants T21 <16 ans

 

En fonction de leur état de santé, les enfants et adolescents atteints de trisomie 21 font partie des personnes atteintes de maladies chroniques pour lesquelles la vaccination est particulièrement recommandée.

Il incombe au médecin traitant de procéder à une évaluation au cas par cas.

[voir le message complet de l'OFSP]

- recommandations de vaccination avec des vaccins à ARNm

- pédiatrie suisse

Adultes T21  ≥16 ans

 

La vaccination est recommandée de manière générale aux personnes vulnérables suivantes :

· Personnes âgées de 65 ans et plus;
· Adultes de <65 ans atteints de maladies chroniques (voir les catégories de personnes vulnérables).

 

Dès l’âge de 16 ans, les personnes atteintes de trisomie 21 sont considérées comme appartenant à la catégorie des personnes ayant une maladie chronique à haut risque.

[voir les recommandations de l'OFSP], (chapitre 3)

Vaccination (source OFSP) 

 

La vaccination n’exclut pour l’heure encore aucunement le respect strict des règles d’hygiène et de conduite préconisées pour lutter contre la pandémie de covid-19! [Informations]

Pour rappel

 
CovidRappelAutomne2022.jpg